jeudi 17 novembre 2016

Agnès Martin-Lugand - La vie est facile, ne t'inquiète pas

Quatrième de couverture : Rentrée d'Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux " Gens heureux lisent et boivent du café ", son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et, surtout, il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille.
Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé.
Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?

L'avis d'Elsa

Mon histoire avec le livre : Après avoir lu "Les gens heureux lisent et boivent du café", offert par Laetitia, il me tardait de retrouver Diane et Félix.

Mes impressions : Nous retrouvons Diane qui, après avoir perdu son mari et sa fille, et après avoir sombré un long moment, décide de reprendre sa vie en mains.

Elle rachète le café "Les gens" à ses parents et prend ainsi son envol. Toujours aux côtés de Félix, son acolyte Félix, Diane va se retrouver, et redécouvrir le bonheur d'être aimé par un autre homme que Colin, son défunt mari. Mais elle va également croiser de nouveau le chemin d'un homme qui a marqué son existence, et qui va bouleverser l'avenir qu'elle voyait déjà se tracer ...

"L'aboutissement d'un deuil normal n'est en aucune façon l'oubli du disparu, mais l'aptitude à le situer à sa juste place dans une histoire achevée, l'aptitude à réinvestir pleinement les activités vivantes, les projets et les désirs qui donnent de la valeur à l'existence" -  Monique Bydlowski 

Quel plaisir de retrouver Diane et Félix dans cette suite ! J'avais adoré le premier volet. Diane m'avait impressionnée par sa force de caractère malgré la perte des deux êtres les plus chers à son cœur. Je m'étais beaucoup attachée à elle, et à Félix, son meilleur ami, qui a continué ici de me faire rire.

J'ai apprécié de pouvoir voyager de nouveau entre Paris et Mulrany, et de retrouver également Abby, qui avait pris Diane sous son aile, au moment où elle était au plus bas, ainsi que sa famille, dont Edward.

La plume d'Agnès Martin-Lugand est toujours aussi fluide et agréable à lire, et j'ai passé une fois de plus un très bon moment avec ce roman, qui termine cette duologie en beauté. Selon moi, vous pouvez même le lire sans connaître le premier tome.

J'attends à présent avec impatience son prochain livre ! 

Date de sortie : 23 avril 2015
Editions Michel Lafon - 317 pages
16.95 euros (broché) - 7.99 euros (ebook)
existe également en format poche, 6.60 euros

8 commentaires:

  1. Ce roman est sublime et m'a touché en plein cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très contente qu'il t'ait plu également :)

      Supprimer
  2. J'ai ce livre sur ma liseuse et j'espère le découvrir à mon tour !

    RépondreSupprimer
  3. C'est une auteure qui a beaucoup de succès, donc pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai préféré ce tome au premier, perso, il était moins dans les clichés. Par contre j'ai detesté le soit-disant petit ami de Diane, quand elle était en France (j'ai oublié son nom).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit d'Olivier. Il avait l'air très gentil, mais un peu trop lisse ;)

      Supprimer