mardi 9 septembre 2014

Anne Alassane - Pour l'amour des miens

Quatrième de couverture : À trente-cinq ans, à force d’opiniâtreté, Anne Alassane voit enfin ses rêves se réaliser. Grâce à la notoriété acquise en remportant le concours de « Masterchef » en 2010, cette jeune maman dynamique va pouvoir faire de la vieille bâtisse héritée de sa grand-mère une ferme-auberge accueillante, où elle cuisine les denrées qu’elle produit. À la même époque, cette mère de six enfants, divorcée, rencontre Mike, avec qui elle décide de refaire sa vie. L’avenir est radieux. Mais l’embellie est de courte durée…
Le 2 janvier 2012, un feu se déclare au premier étage de sa maison. Deux de ses filles, âgées de deux ans et quatre ans, Rose et Louise, sont asphyxiées dans le petit réduit où elles ont tenté de trouver refuge. Comment vivre après cela ?
Des centaines de milliers de Français, qui ont suivi Anne lors de ses péripéties culinaires sur TF1, ont été bouleversés par ce drame. Aujourd’hui encore, les messages de soutien ne cessent d’affluer. Ces marques d’affection et de sympathie ont permis à Anne de se relever, de continuer d’avancer. En souvenir de ses deux amours décédées, et pour remercier ces inconnus qui l’ont encouragée, Anne se livre à cœur ouvert – depuis son enfance en Afrique du Sud jusqu’au drame – sans jamais s’apitoyer sur son sort.

L'avis d'Elsa

Mon histoire avec le livre : je l'ai commandé lors de la vente privée Michel Lafont

Mes impressions : A vrai dire, je m'attendais à autre chose. Je pensais que le témoignage d'Anne Alassane évoquerait plus longuement la perte de deux de ses enfants, et la façon dont elle tente de se reconstruire, mais le drame de sa vie n'est évoqué que dans les derniers chapitres. Ce livre raconte surtout son histoire, de son enfance jusqu'à sa victoire dans Masterchef, en passant par sa vie de famille. Ce témoignage reste néanmoins touchant, car Anne Alassane évoque tout, sans tabou. 

La phrase que je retiens : "On a toujours tendance à idéaliser ceux qu'on aime et, parfois, à attendre d'eux ce qu'ils ne sont pas en mesure de nous donner".

256 pages - Editions Michel Lafon - 17.95 euros

6 commentaires:

  1. Je suis pas très témoignage. Merci de ta chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu à travers ton blog ;)
      Bonne journée !

      Supprimer
  2. J'ai eu le même ressenti que toi, ce n'était pas un coup de cœur, mais je ne regrette pas de l'avoir lu :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, je suis contente d'avoir pu découvrir ce témoignage ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Tu dois avoir une wishlist du tonnerre ^^

      Supprimer