mardi 17 mai 2016

Jacinthe Nitouche - Gode Save The Pine

Quatrième de couverture : Je me regarde dans le miroir et remercie dame Nature de m’avoir autant gâtée. J’ai de grands yeux gris et des cheveux noirs coupés très courts pour faire ressortir mes traits fins. Je mesure 1,67m et je suis parfaitement équilibrée. J’aime mettre en valeur ce que je vois. Pourquoi cacher ce don qu’on m’a offert ? Ce serait un sacrilège. Je ne vous l’ai peut-être pas dit, mais j’ai une très grande confiance en moi qui me permet de me sortir de toutes les situations sans en pâtir. C’est grâce à elle que je survis dans cette jungle. Je n’ai pas peur de rencontrer des problèmes dans ce monde parce que je suis les problèmes. Je peux vite devenir ton pire cauchemar. Je suis ce qu’on appelle une garce ! Et je l’assume totalement. Pour le moment, c’est même ma seule raison de vivre.
Elle vous avait étonnés dans Bora-Bora’s Bitches, retrouvez-la dans la nouvelle qui lui est consacrée. Parce qu’elle le vaut bien.


L'avis d'Elsa

Mon histoire avec le livre : Il était sur ma liseuse, parmi les nombreux livres qui m'attendent dessus.

Mes impressions : Je pense que le titre est assez évocateur et qu'il est inutile d'en dire plus.

48 pages, l'idéal pour une lecture le soir, au lit, avant d'aller rejoindre les bras de Morphée.

Nous suivons Phyllis, rendue célèbre avec Bora-Bora's bitches. Je n'ai pas lu les deux autres tomes de la saga, mais j'ai cru comprendre que son personnage en avant interpellé plus d'une. Philis, à qui rien ne fait peur, nous entraîne quelques jours avec elle, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle ne s'ennuie pas ! 

Avant toute chose, si vous n'accrochez pas avec l'humour décalé, et surtout décomplexé, vous pouvez passer votre chemin, car il faut être ouverte d'esprit, au risque d'être choquée dès le début de la nouvelle. Nouvelle qui peut être parfois vulgaire, mais le ton a été donné dès le départ. Cela ne m'a donc pas dérangée, puisque je savais dans quoi j'allais me lancer en ouvrant ma liseuse.

Cependant, je ne garderai pas un grand souvenir de cette histoire, et pour cause : elle est, selon moi, inexistante, ou alors je suis passée complètement à côté.

Je ne fais donc pas partie de ces adeptes de Phyllis à l'humour bien tranché, mais ma curiosité étant tout de même assez forte, je découvrirai prochainement, je pense, Bora-Bora's bitches.

Format Kindle - 48 pages - 0.99 euros

8 commentaires:

  1. Je passe mon chemin comme tu dis. J'ai lu le premier tome et j'ai eu du mal avec le langage et l'humour pourtant j'aime bien l'humour dans un roman avec celui ci ce n'est pas passé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai cru comprendre que celui-ci était un spin-off. Avec toutes les lectures que tu as, je ne pense pas que tu perdes grand-chose :p

      Supprimer
  2. Ah ? Moi j'ai bien aimé ! C'est frais et c'est une bonne raison de ne pas se prendre la tête !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a de bons avis en général, j'ai juste regretté l'humour trop lourd tout au long de la nouvelle. Il en faut pour tous les goûts ;)

      Supprimer
  3. Moi je suis tout simplement fan, un condensé de bonne humeur et aussi beaucoup d'émotions, c'est l'une des séries qui m'a le plus marqué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le tome que tu as préféré ? ;)

      Supprimer
  4. Merci pour ton avis. En lisant quelques extraits du roman, j'avais touvé l'humour assez vulgaire et cela ne m'avait pas fait rire. Je passe donc mon chemin :)

    RépondreSupprimer
  5. Je voulais tenter mais je n'en ai pas encore eu l'occasion ! ton avis me laisse mitigée donc je verrais bien à l'occasion ^^

    RépondreSupprimer