jeudi 29 juin 2017

La maison des reflets - Camille BRISSOT

Quatrième de couverture: Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu’ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu’à ce qu’il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse… Bien vivante.

Notre histoire avec le livre: Nous avons reçu cet ouvrage de la part de la Maison d'éditions SYROS et nous les remercions chaleureusement pour avoir renouveler leur confiance à notre égard, par cet envoi.

L'Avis de Laetitia

Mes impressions: Daniel, adolescent, vit dans une maison des reflets. Cette maison en est peuplée: le principe est de permettre aux proches des disparues de faire leur deuil avec douceur.
Cet environnement si particulier l'a rendu différent des adolescents de son âge. Depuis toujours, il y vit, sans en être sorti. Ses amis sont des reflets, doubles virtuels de personnes disparues. Sa propre mère, morte aussi, continue de veiller sur lui.  

L'adolescent ressent toutefois une grande solitude, son père étant un acharné du travail et n'ayant que peu de temps à lui accorder. Un jour, celui-ci le met au défi de créer un nouveau décor dans lequel évoluera des doubles virtuels. 
Il décide alors de sortir de la Maison et de découvrir cet environnement qui lui est inconnu. Daniel explore alors les différents sentiments humains et découvre les limites de l'illusion face à la vie réelle. 

J'ai adoré cette lecture: on découvre un véritable monde à part entière. Des paysages virtuels enchanteurs, un manoir mystérieux, un personnage principal attachant et tendre et la possibilité de continuer à voir nos proches disparus, tout m'a plu dans ce roman. 

L'écriture de Camille Brissot est d'une fluidité addictive, les chapitres défilent sous nos doigts sans que l'on ne s'en rende compte. A chaque fois que j'ai du délaissé le roman pour reprendre mon quotidien, cela a été avec regret. 

Le deuil est abordé avec délicatesse malgré sa dureté et nous entraîne dans une introspection profonde sur notre manière de le voir. Malgré la dimension fantastique qui est donnée à ce thème, en effet, il est impossible de ne pas se poser de question si nous avions, nous aussi, cette possibilité de rendre visite à des doubles de nos proches partis dans l'autre monde. 

"Et si les fins n'étaient que  le début d'une autre histoire? "

Des thèmes comme l'émancipation, le premier amour, sont également inclus dans cette histoire, qui pourraient plaire à un public jeunesse/adolescent.  Les changements qui surviennent, l'envie de découvrir le monde et l'intensité des émotions pourraient les interpeller. 

Cette lecture a été un coup de coeur: lumineux malgré le sujet, addictif et original, je le conseille fortement. Vous passerez très probablement un excellent moment de lecture, comme moi!



L'avis d'Elsa

Mes impressions : Daniel vit dans la maison des départs, une maison où il a tout : une famille, des amis et où il peut voyager sans sortir de chez lui. Etrange concept ? Original plutôt. Cette maison, tenue par son père, permet d'accompagner les personnes endeuillées, en créant le reflet du défunt, pour les aider à mieux vivre l'absence.

"Il n'y a rien de pire que de voir un proche nous être arraché, sans nous laisser la chance de poser le point final à l'histoire que nous écrivions ensemble"

Un jour, le père de Daniel va lui confier une mission : créer un nouveau décor pour la maison. Et ce décor, il va s'en inspirer en mettant les pieds dehors pour la première fois de sa vie. C'est ainsi qu'il va connaître Violette, une jeune fille qui va le changer à jamais.

Avant tout, je tiens à remercier les éditions Syros de nous avoir fait confiance à nouveau.

Daniel est un adolescent presque modèle, sage, sans histoire, respectueux. Cependant, enfermé dans la maison Edlweiss, il ne connaît pas la réalité. La seule personne qu'il côtoie est Madame Elia, la gouvernante. Il ne voit que très peu son père et le reste de son entourage est composé de reflets.

Néanmoins, Daniel sait ce qu'il veut. En découvrant le monde extérieur, il découvre l'univers de la fête foraine, et fait la connaissance d'Esther, et surtout de sa sœur jumelle : Violette. Daniel va tomber sous le charme de cette dernière.

"Il faut croire que certains sujets sont trop importants pour être partagés avec des gens qui n'écoutent pas vraiment"


L'écriture de Camille Brissot est très agréable et fluide. Curieuse de connaître le fin de l'histoire, j'ai eu du mal à décrocher de ma lecture.

Bien que ce livre soit adressé à un public plutôt adolescent, j'ai réellement apprécié ce roman. L'auteure a su aborder des thèmes importants et lourds avec des mots pouvant toucher un large public, dont moi.

"Il est des douleurs si violentes qu'elles se gravent dans votre chair [ ... ] Elles s'y incrustent, profondément, et la cicatrice ne s'efface plus".

Mention spéciale à la couverture, qui est superbe !

Editions SYROS - Date de parution 2 février 2017
354 pages - 16,95

15 commentaires:

  1. J'ai aussi beaucoup aimé ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que tu aies passé un aussi bon moment de lecture, que nous!
      Ce roman est vraiment super sympa!
      Bonne semaine à toi!

      Supprimer
  2. Je suis bien d'accord, cette couverture est littéralement sublime et le roman me tente beaucoup également !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux foncer les yeux fermés! Pour ma part, c'est un coup de coeur!

      Supprimer
    2. Je pense qu'il te plaira Julia, c'est ton style ;)

      Supprimer
  3. Ce n'est pas pour moi, je n'aime pas tout ce qui n'est pas spirituel/virtuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir pris le temps de laisser un petit mot malgré tout :)

      Supprimer
    2. D'autres belles lectures t'attendent dans ta PAL ;)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. N'hésites pas à le glisser dans une éventuelle Wishlist!

      Supprimer
  5. C'est vrai que la couverture est superbe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, elle fait son effet :)
      Bonne semaine à toi et merci pour tes commentaires!

      Supprimer
    2. Oui, vraiment très belle !

      Supprimer