jeudi 12 mars 2015

Nora Fraisse - Marion 13 ans pour toujours


Quatrième de couverture : « Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre.
Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces.
J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous.
J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort. Pour que les parents évitent à leurs enfants de devenir des victimes, comme toi, ou des bourreaux, comme ceux qui t’ont fait perdre pied. Pour que les administrations scolaires s’évertuent à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance.
J’écris ce livre pour qu’on prenne au sérieux le phénomène du harcèlement scolaire.
J’écris ce livre pour que plus jamais un enfant n’ait envie de pendre son téléphone, ni de suspendre à jamais sa vie. »

L'avis d'Elsa

Mon histoire avec le livre : J'ai souhaité découvrir ce témoignage suie à l'interview de Nora FRAISSE diffusé dans l'émission "Sept à huit"

Mes impressions : J'ai été émue dès les premières pages du livre. Nous sommes confrontés au combat d'une mère ayant perdu sa fille. Cette dernière s'est suicidée suite à l'harcèlement scolaire qu'elle subissait au quotidien.
Ce livre m'a beaucoup émue, mais également révolté. En effet, les parents de Marion, et notamment sa mère, se sont retrouvés seuls après ce drame. Les membres du collège leur ont tourné le dos, ainsi que les parents d'élèves, et l'administration. 
On ne mesure pas à quel point l'adolescence peut être une période difficile, et comme l'adolescent peut être fragile. Les adolescents peuvent être vraiment méchants entre eux, sans mesurer que leurs gestes, leurs mots, peuvent être dévastateurs.
Je vous conseille ce témoignage qui m'a vraiment bouleversé. Moi-même étant maman, je ne pourrai imaginer perdre un jour mon enfant à cause de ce fléau.

Les phrases que je retiens : "Les rumeurs prospèrent là où le silence règne"

"Tu rêvais d'être architecte, te voilà architecte de nos vies"

"Je n'ai pas réussi à dire tout ce que j'avais sur le coeur, mais maintenant je le fais, même si mon cœur ne bat plus"

Editions Calmann-Lévy -  192 pages - 16.50 euros

15 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ce témoignage. Il est très bien écrit, mais dans le fond, il ne devrait pas exister. Personne de devrait perdre un enfant à cause de la méchanceté gratuite, de la part d' élèves mais également de l'administration. Je suis révoltée !!!! Le monde va vraiment mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, c'est de pire en pire !
      Bisous ma belle

      Supprimer
  2. Je le vois partt en librairie je pense craquer bientôt!
    Val'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à laisser ton avis si tu le lis ;)
      Bonne journée
      Elsa

      Supprimer
  3. Cette jeune fille avait presque mon âge, je ne me sens pas capable de le lire aujourd'hui, peut être quand je serais plus âgé ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même en étant plus âgée, je n'ai pu m'empêcher d'imaginer que cette adolescente aurait pu être moi, ou une des amies.
      Merci pour ton commentaire.

      Supprimer
  4. Ce livre a l'air particulièrement touchant et émouvant, merci pour ta chronique ! Je le note ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à donner ton avis si tu es amenée à le lire :)

      Supprimer
  5. Je sens que c'est un livre qui va me plaire même si je sais que c'est une lecture poignante.
    Je le note, merci !!

    RépondreSupprimer
  6. oh je pense que ce genre de livre n'ai pas du tout pour moi, trop terrible et bouleversant pour ma petite personne... Je préfère rester dans la fiction, ne sachant que trop bien combien les ado peuvent être méchants et diaboliques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai qu'il faut arriver à se "détacher" de toute cette méchanceté. C'est le genre de livre que j'aime beaucoup lire, mais j'ai toujours du mal à m'en remettre.

      Supprimer
  7. Il est dans ma PAL, mais j'ai un peu peur qu'il soir trop dur à lire

    RépondreSupprimer