mercredi 12 mars 2014

Piège nuptial - Douglas KENNEDY


Quatrième de couverture: Ce qui a manqué à Nick, journaliste américain en virée dans le bush australien ?
Quelques règles élémentaires de survie :
1) Ne jamais conduire en pleine nuit sur une route déserte : un kangourou se ferait une joie de défoncer votre pare-choc.
2) Ne jamais céder aux charmes d’une auto-stoppeuse du cru.
3) Et ne jamais se laisser droguer, enlever et épouser par ladite autochtone.
Dans son village, en effet, le divorce n’est pas autorisé. Mais le nombre de veuves y est impressionnant…

L'Avis de Laetitia

Mon histoire avec le livre: J'avais beaucoup entendu parler de Douglas Kennedy sans jamais oser le pas, j'avais acheté il y a quelques temps " Quitter le monde" que je n'ai pas encore lu, puis on m'a offert celui-ci. Petit format, polar, c'était mon envie du moment, je l'ai donc lu. D'une traite.

Mes impressions: J'ai adoré. 
C'est un polar bien ficelé, l'histoire m'a plu de suite et m'a vraiment scotché et tenu en haleine tout le long. 

Petit ouvrage, il se lit vraiment bien et les rebondissements sont nombreux. 

Même la fin m'a surprise. 

Je poursuivrai ma découverte de cet auteur très prochainement avec " Quitter le monde" et vous en redirai des nouvelles.

L'avis d'Elsa

Mon histoire avec le livre : Dans ma soif de découverte de Douglas Kennedy, je m'étais procuré ce livre il y a quelques mois maintenant.

Mes impressions : J'ai trouvé l'histoire très prenante. Je suis encore assez mitigée avec cet auteur, que j'avais adoré dans "Une relation dangereuse", mais beaucoup moins dans d'autres ouvrages tels que "Les charmes discrets de la vie conjugale" ... Pour revenir à "Piège nuptial", j'ai aimé cet univers mystérieux et parfois un peu glauque dans lequel est entraîné Nick. 

23 commentaires:

  1. J'aime beaucoup cet auteur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, je le découvre encore :)
      Merci pour ton retour, qui m'incite à continuer la découverte !

      Supprimer
    2. Cela fait longtemps que je n'ai pas poursuivi ma découverte de Douglas Kennedy, il faudrait que je m'y remette ^^

      Supprimer
  2. mon premier roman de l'auteur et ça m'a vraiment donné envie d'en lire plus. J'ai d'ailleurs eu la chance hier de rencontrer l'auteur et de faire signer mon vieil exemplaire de Cul de sac (ancien titre).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est génial ! Son nouveau roman m'intrigue.

      Supprimer
    2. C'était mon premier également :)
      C'est toujours génial d'avoir une dédicace sur un livre que l'on a aimé!
      Bonne journée Stéphanie!

      Supprimer
  3. L'histoire me tente bien ! Tu m'as donné envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que le livre te plaira ;)

      Supprimer
    2. N'hésites pas à partager ton avis par ici si tu te laisses tenter ! Bonne journée :)

      Supprimer
  4. Je ne connais pas la plume de l'auteur, un jour peut-être pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le découvre encore mais en tout cas pour celui-ci, je m'étais vraiment sentie transportée par son histoire! Bonne journée!

      Supprimer
  5. Je ne connais pas cet auteur mais le résumé de ce livre m'intéresse ... Merci à vous 2 pour cette chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton passage par ici :) bonne journée!

      Supprimer
  6. L'histoire est tentante et après cos avis, je vais peut être le lire! Je ne connais pas cet auteur, juste de nom. Merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  7. J'avais bien aimé ce roman également, j'aime bien la plume de DK et qu'il nous surprenne autant :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une super lecture, merci de m'avoir conseillé cet auteur que je ne connaissais pas du tout avant!

      Supprimer
    2. Je connais ton amour pour DK, ce n'est plus un secret :p

      Supprimer
  8. J'adore cet auteur et j'ai beaucoup aimé celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En as-tu lu d'autres? Pour ma part mon préféré reste "Une relation dangereuse".

      Supprimer