mardi 21 juin 2016

Collectif Unicef - Enfant je me souviens


Quatrième de couverture : 17 grands noms de la littérature et de la culture francophones s’unissent pour agir en faveur de l’éducation des enfants dans le monde. Entre émotion, humour et suspense, chacune de ces 17 nouvelles explore le continent infiniment riche de l’enfance.
Prêts pour le voyage ?

1 LIVRE ACHETÉ = 1,50 € REVERSÉ À L’UNICEF
Soutenez l’action de l’UNICEF en faveur de l’éducation, pour permettre aux 124 millions d’enfants actuellement non scolarisés dans le monde de sortir de la pauvreté et de se construire de meilleures chances d’avenir.



L'avis d'Elsa

Mon histoire avec le livre : J'ai acheté ce recueil chez Cultura, lors d'une balade avec ma petite fille d'amour.

Mes impressions : "Enfant, je me souviens" est un recueil de nouvelles qu'il me tardait de pouvoir acheter, afin de faire une bonne action, tout en profitant de ces 192 pages pour me détendre et, pourquoi pas, me donner l'envie de découvrir de nouveaux auteurs.

Chaque auteur ici évoque un souvenir d'enfance, réel ou non, avec humour, nostalgie et émotion, tout en gardant son propre style d'écriture. Le tout dans le but de soutenir l'UNICEF, afin de permettre, entre autres, de favoriser la scolarisation de tous les enfants.

"Les souvenirs sont indispensables parce qu'ils sont constitutifs de notre identité" - Françoise Dolto

A l'instar de "13 à table", soutenant Les Restos du Cœur, j'ai apprécié de pouvoir retrouver de courtes nouvelles, que l'on peut lire le soir, ou lors d'un court moment de détente.

Sans surprise, mes deux nouvelles préférées sont celles de Maxime Chattam et Tatiana de Rosnay. Maxime Chattam m'a une nouvelle fois entraîné, le temps de quelques pages, dans son univers sombre. Quant à Tatiana de Rosnay, sa plume m'a une nouvelle fois touchée.

"Certaines personnes vivent pour donner un sens à ce qu'ils sont, à leur éphémère trajectoire, lui, ne respirait que pour être quelqu'un d'autre" - Maxime Chattam

J'ai également apprécié la nouvelle de Romain Puertolas, fidèle à lui-même. Une nouvelle quelque peu loufoque, qui se dévore comme un donut au chocolat.

"Enfant, je me souviens" est un recueil de nouvelles varié, qui plaira à un large public..

"Les livres sont des îlots de douceur, de connaissance et d'émotions dans lesquels elle peut abreuver sa soif d'un ailleurs meilleur" - Agnès Abecassis

Date de sortie : 11 mai 2016 - 192 pages - Editions Le Livre de Poche
5 euros (format papier) - 4.99 euros (format numérique)

14 commentaires:

  1. Ces en tout cas une très belle cause :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et j'incite tout le monde à y participer. Je l'ai d'ailleurs déjà acheté pour une copine ;)

      Supprimer
  2. J'ai failli le prendre la dernière fois à Auchan et pis finalement, j'ai laissé tomber. Vais le prendre !

    RépondreSupprimer
  3. Autant les recueils pour les restos du cœur me tentent bien, autant celui si beaucoup moins. En tout cas, ce thème de l'enfance me plait moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 13 à table est un peu plus entrainant je trouve, mais c'est bien d'avoir des thèmes différents, comme ça un large public est visé ;)

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup le concept !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :). Moi aussi et je craque à chaque fois

      Supprimer
  5. Je trouve que c'est une idée absolument fabuleuse !

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que je vais le prendre, c'est une bonne action et en même temps un plaisir pour la lecture :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! J'espère que cela te plaira ;)

      Supprimer
  7. je veux le lire celui-la, il est deja dans ma liste d'envie...
    merci pour cette chronique!

    RépondreSupprimer