mercredi 25 février 2015

Le restaurant de l'amour retrouvé - Ito OGAWA

Quatrième de couverture: Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d’un chagrin d’amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l’art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. 

Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.
Un livre lumineux sur le partage et le don, à savourer comme la cuisine de la jeune Rinco, dont l’épice secrète est l’amour.

L'Avis de Laeti


Mon histoire avec ce livre: Je l'avais repéré sur le site " My Little Book Club" et j'avais adoré la quatrième de couverture donc je l'avais glissé dans ma Wishlist. Christelle me l'a gentiment offert. J'étais folle car j'avais vraiment super méga envie de le découvrir!

Mes impressions: J'ai été emporté tout de suite par le petit monde de Rinco. Quand nous la rencontrons, elle rentre chez elle et découvre son appartement vide: son petit-ami vient de la quitter et d'emporter tous leurs biens même ceux qui n'étaient pas les siens. Pour Rinco c'est le signe d'un nouveau départ, elle prend ce qui lui reste sous le bras et rentre chez sa mère avec qui elle n'a pas une relation des plus tendres. Dans ce livre, plusieurs éléments sont mis en avant: le pardon, la renaissance, le don de soi et le don d'amour...
L'écriture est poétique et tendre, tout comme le personnage principal que l'on a envie de choyer tant elle est parfois oubliée. Je conseille fortement cette lecture qui m'a charmé toute en discrétion, mise en appétit ( les plats sont TRES bien décrits et même si certains ingrédients sont typiquement asiatiques, on se fait l'idée que de toute façon cela sera bon) et qui m'a transporté dans une Asie poétique et belle. 

L'extrait que je retiens: "L’être humain ne peut pas avoir le cœur pur en permanence. Chacun recèle en lui une eau boueuse, plus ou moins trouble selon les cas"
"Quand tu prépares à manger, pense toujours à quelque chose d’agréable, il faut cuisiner dans la joie et la sérénité"

Le petit plus: Un film a été tiré de ce livre, voici un extrait que j'ai pu trouvé sur Youtube.


Editions Philippe PICQUIER
244 pages
Je ne connais pas le prix car c'est un cadeau

9 commentaires:

  1. Je vais me laisser tenter! J'adore les éditions Picquier en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira, n'hésites pas à nous en faire un retour après ta lecture :)
      Bonne journée!
      Laeti

      Supprimer
  2. J'avais déjà repéré ce livre et maintenant j'ai d'autant plus envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'il t'ait encore plus inspiré, il est chouette, moi j'ai vraiment beaucoup aimé!
      Hésites pas à revenir nous dire ce que tu en as pensé, je serai contente d'avoir d'autres avis!
      Laeti

      Supprimer
    2. Et je vais aller découvrir ton blog de suite!

      Supprimer
  3. Il a l'air super sympa, je le découvrirai à l'occasion :-). Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pourrai te le prêter :) bisous!
      Laeti

      Supprimer
  4. Ta présentation me donne bien envie de lire ce livre et je vais l'ajouter à ma liste des futures lectures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le lis, n'hésites pas à nous en faire un retour!
      Merci pour ton gentil commentaire et j'espère à bientôt,
      Laeti

      Supprimer