vendredi 4 novembre 2016

L'étrangère - Valérie TORANIAN


Quatrième de couverture: «Elle tricote. Je sors mon carnet.
 - Raconte-moi précisément ce qui s'est passé dans les convois... 
- Plus tard... 
Je rêve de recueillir cette histoire qui est aussi la mienne et elle s'y oppose comme une gamine butée.
- Quand plus tard ? 
- Quand tu auras eu ton bébé.»
Aravni garde farouchement le silence sur son passé. Sa petite-fille, Valérie, aimerait pourtant qu'elle lui raconte son histoire, l'Arménie, Alep, Constantinople et Marseille.

Dans ce récit qui traverse le siècle, elle écrit le roman de la vie, ou plutôt des vies d'Aravni : de la toute jeune fille fuyant le génocide arménien en 1915 jusqu'à la grand-mère aussi aimante qu'intransigeante qu'elle est devenue, elle donne à son existence percutée par l'Histoire une dimension universelle et rend hommage à cette grand-mère «étrangère» de la plus belle façon qui soit.

L'Avis de Laetitia

Mon histoire avec le livre: Tout m'a attiré vers ce livre. La couverture, que je trouve sublime puis le résumé, plus que parlant ayant moi-même deux grands-mères étrangères.
Je ne pouvais pas passer à côté de ce livre.

Mes impressions: Dès les premières pages, j'ai su que ce livre me plairait...et pour cause, au bout de 20 pages, me voici en larmes à la lecture de ce paragraphe qui m'a absolument bouleversé.

Photo: Nuages-de-Mots

Ce roman est inspiré par la famille de l'auteur. En effet, Valérie TORANIAN dresse un portrait poignant de sa grand-mère, Aravni, survivante du génocide arménien.

Durant toute son enfance et son adolescence, l'auteure a essayé de comprendre cette grand-mère étrangère au fort accent et ancrée dans sa culture et dans ses traditions.

Aravni est Arménienne. Chassée de sa maison, elle affronte avec sa soeur et sa marraine, les routes pénibles, le calvaire de l'exil forcé et les images insoutenables qu'on impose à ses yeux et à son coeur.

"Lorsqu'on n'a plus rien, on est seulement riche de sa respectabilité et de son honneur."

Les chapitres alternent entre ce drame passé et le quotidien de Valérie, d'abord petite fille et adolescente tentant de comprendre cette femme énigmatique de la famille, puis femme s'apprétant à donner la vie.

Ce livre est très riche: n'ayant que peu de connaissances sur le génocide arménien, j'ai pu en apprendre plus sur ce qu'ont pu vivre ces personnes, palper l'horreur et la destruction subies et qui ont laissé tant de traces dans ces familles, génération après génération.
Il est également riche de tous les sentiments ressentis par l'auteur, de tous ses conflits intérieurs dont elle nous fait part sans détour, avec la plus grande sincérité.

Si j'ai parfois trouvé Valérie dure avec sa grand-mère, certains passages m'ont également beaucoup touchés: j'ai retrouvé beaucoup de sentiments et de pensées que j'ai pu éprouvé moi-même à l'égard de ma grand-mère portugaise et ma grand-mère allemande.

Le poids de la culture et des drames familiaux passés sont parfois tellement immenses, qu'enfant, nous nous sentons dépassé par tout cela. Ce n'est que plus tard, à l'âge adulte que nous comprenons toute la richesse de ces évènements et à quel point ils jouent un rôle déterminant dans la famille.

"Toute saga familiale possède ses scènes primitives qui soudent le clan autour d'une destinée commune. Mon père nous a cloué l'Arménie dans la tête. Tels les stigmates du Christ, les récits de l'horreur sont désormais gravés dans nos chairs tendres, prêts à refaire surface. Ils coulent dans nos veines, s'installent dans l'os, le mou et le gras, dans la moiteur de nos entrailles. Ils vont devenir nos compagnons de route."

Une lecture enrichissante, bouleversante et qui vous trotte dans la tête pendant plusieurs jours: voici ce qui est ressorti, pour ma part, de ce moment. 

Editions J'ai lu - Date de sortie 11 mai 2016
7.10 euros
253 pages

4 commentaires:

  1. Oh que j'aime ta chronique !! Je vais le mettre directement dans ma wish list et essayer de me le procurer au plus vite !
    Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Hami!! Je pense qu'il pourrait tout à fait te plaire car c'est, je pense en tout cas d'après les livres que tu lis, ton style!
      Bonne journée!

      Supprimer
  2. Magnifique avis ma belle, tu me fais tellement envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julia! Ce livre m'a tellement plu!
      Je te le conseille fortement!

      Supprimer